+41 78 666 86 49 
info@refugedarwyn.ch

Walo, 10 avril 2019

Walo a été recueilli en janvier 2018, les propriétaires ont dû déménager d'urgence et leurs situations financières ne pouvant plus leur permettre d'assumer leur 5 équidés le Refuge a recueilli le troupeau.

La générosité de 2 familles d'accueil ont permis de replacer tout ce petit monde. Walo et Champion ont rejoint une de nos familles XXL.

Depuis plus d'un an aura Walo profite de sa retraite avec ses potes, Champion, Jasmin et RoRo. Depuis 10 jours, Walo a des troubles neurologiques. Intervention du vétérinaire mais aucune amélioration suite aux injections de corticoïdes. Obvervation journalière afin de voir l'évolution mais son état de santé se détériore de jour en jour. Nous sommes tous du même avis, faisons les choses dans le calme pour lui éviter une mauvaise chute, une agonie, une intervention dans l'urgence comme on le déteste tous.

Le vétérinaire confirmera une atteinte neurologique au niveau de la nuque qui est irreversible.

Walo s'endormira dans le plus grand calme.

Merci à l'équipe de soins de Waloo qui a veillé sur lui jusqu'au bout.

Grand Walo, gentil et plein de vie malgré ton âge, on te souhaite une bonne route, Sangria ne sera plus seule....Salut Joli blond...

Walo

Carla, 19 mars 2019

Séquestrée en 2014, Carla est une petite jument qui méritait une belle retraite. Jackie l'aura choyée pendant ces 5 années, lui aura donné un quotidien rempli d'attentions. 

Malheureusement, ce matin, Carla est couchée, raide de tous ses membres, le verdict est sans appel et le vétérinaire devra l'eutheunasier. Un départ inattendu pour notre famille d'accueil qui est sous le choc.

Nous tenons à lui exprimer nos sincères remerciements d'avoir pris soin de Carla...Grâce à toi, elle a pu profiter pleinement ....

Salut gentille Carla....

Carla

Nalou, 13 mars 2019

33 ans... une ponette qui a pu profiter d'une jolie fin de vie choyée...

Nalou a vécu des années en divagation, autour d'une ferme, le propriétaire prenant de l'âge, l’a laissée vivre ainsi. Nalou sans trop de contact, prenait la fuite dès qu'on l'approchait. Jusqu'au jour où nous recevons une dénonciation pour divagation, mais aussi manque de soins... les pieds n'étaient pas entretenus, c'était en avril 2016. Arrivée au Refuge, maréchal et tondeuse, Nalou avait gagné 10 ans, sa jolie tête fit craquer Françoise qui décida de l'adopter. Depuis 3 ans, un quotidien choyé pour Nalou, qui a le cushing et la dermite estivale, mais tous les soins seront assurés avec beaucoup de précautions.

Depuis quelques semaines, Françoise est inquiète... Tout est au ralenti, plus envie de manger, parfois Nalou n'a plus envie de sortir, elle se couche, crottine très peu, elle est comme éteinte. La vétérinaire fera des bilans sanguins, tout est normal. Discutions entre tous, le constat est le même, Nalou s'éteint chaque jour un peu plus... Françoise est dévastée mais elle prend la décision de la laisser partir, là au pré, entourée...

Un départ, encore un, mais à un bel âge et surtout respectée, chouchoutée...Un ENORME MERCI à Françoise et Valérie qui lui ont tant donné.

Petite Nalou, bonne galopade dans ton nouveau monde... retour à la liberté mais cette fois autorisée...

Hommage de sa famille d'accueil :

Ma nalou,

Il y a 3 ans casi jour pour jour ,tu rentrais dans ma vie. Mon seul but était d’offrir une fin de vie digne à un poney recueilli par le refuge.

Quand tu es arrivée chez nous tu avais un peu de peine à comprendre que lorsque que nous venions vers toi,c’était pour ton seul bien. Tu as très vite compris que nos mains étaient tes amies.

Avec de la patience,tu étais tout à fait à ton aise. Même 3 ans après tu faisais encore la différence entre les étrangers et nous. Merci de ta confiance.

Tu étais une adorable ponette ,très très têtue à tes heures.....mais tellement,attachante. Tes petits discours du matin ,manque déjà à ceux qui s’occupaient de toi et qui te nourrissaient.

Souvent je me demande comment tu as pu vivre dans les conditions dans lesquelles tu étais avant d’être recueillie,tant que les soins étaient nécessaires. Valérie et moi avons fait un max pour ton confort.

Tu es la 3eme juju que je possède avec la dermatite , mais toi tu battais les records avec les blessures.

Petit à petit on voyait ,que ta qualité de vie baissait sérieusement. Tu étais dans ton monde,et toi qui était tellement accro à leika, même elle ne t’intéressais plus.

Il a fallu prendre cette terrible décision.

Nalou tu restes à jamais dans mon coeur et les larmes couleront encore un moment quand je penserais à toi,cela est certain.

Bonne route ma puce et merci pour tout ce que tu m as apporté.

Merci à Darwyn pour sa confiance.         

Nalou
Joyce, 18 février 2019
En 2011, nous avions été mandaté pour un séquestre sur les hauteurs de Neuchâtel. Joyce qui avait alors 20 ans était une jument imposante mais d’une extrême gentillesse. Nous lui avons offert une retraite depuis le début. D’abord en Bourgogne, puis enfin chez Rachel, sur Vaud, où elle a pu profiter encore de belles années.
Il y a 3 semaines, une boiterie au postérieur nous faisait soucis. Prise en charge par le vétérinaire, traitement en conséquence, Joyce se remet puis fait une allergie au médicament, se retrouve au sol et n’arrive plus à se relever. Tous en accord, vétérinaire, Rachel et son équipe, Joyce a le regard vif et a juste besoin d’un coup de main, plutôt d’un coup de relevage au tracteur. A nouveau sur ces 4 jambes, tout se stabilise, le problème au jarret n’est plus après quelques jours.
 
Mais ce matin, Joyce est à nouveau couchée, cette fois de tout son long, elle arrive à peine à lever la tête. Le vétérinaire arrive à nouveau sur place, l’osculte et nous conseille de la laisser partir, Joyce ne réagit pas aux diverses injections et ces valeurs sont faibles.
 
28 ans, Joyce aura pu profiter de bonnes conditions pour une retraite, en restant en forme, presque jusqu’au bout…. C’est entouré que Joyce pousse son dernier soupir, et dans un grand calme…
Joyce est une jument qui va laissé une empreinte dans le cœur de nombreuses personnes l’ayant croisé, soigné, câliné….une grande juju attachante.
Je tiens à remercier encore une fois Rachel, son équipe et les vétérinaires qui assistent nos chevaux. Les soigner, mais aussi savoir ne pas s’acharner, juste les accompagner dans le respect. Un grand merci aussi à nos parrains, qui participent activement à la prise en charge de nos chevaux retraités !!!!
Merci à tous !
 
Joyce, une belle route à toi …..c’était une belle rencontre…
Joyce
Blackmoon s'en va, 5 février 2019
Le 27 décembre, Florence nous appelle, Blackmoon n’arrive plus à se relever…elle a tous les symptômes de la myopathie atypique. 
L’ambulance SACAR est sur place rapidement, en route pour le Tierspital. Série d’examens et pendant cette période de fête, les résultats arrivent mais pas aussi vite que l’on souhaiterait. Les résultats écarteront la myopathie mais révèleront la maladie PSSM (maladie musculaire). Après quelques jours, Blackmoon arrive à se tenir de nouveau quelques heures soutenus par le filet. Les jours passent, il y a du mieux, mais une gêne reste visible au postérieur droit. Elle est rapatriée à son écurie et suivie de près. Les examens complémentaires n’expliquent pas cette boiterie du postérieur et cette fonte musculaire. Blackmoon, se recouche plus souvent, le muscle de la cuisse continue à diminuer. Florence décide de la ramener au Tierpietal pour de nouveaux examens, et le verdict tombe, cette fois, le muscle de la jambe n’est plus irrigué, sa jambe est perdue, c’est irréversible. Pourquoi ? la grande question….De nombreux vétérinaires ont suivi ce cas et personne ne l'explique. Une dégénérescence rapide de la PSSM ? curieux en 11 ans, aucun signe, aucune crise….
 
Après 5 semaines de recherches, d’examens approfondis, on ne peut plus rien faire….seulement l’accompagner pour ce dernier moment sur terre.
Florence et une de ses fidèle cavalière l’ont accompagné pour un dernier au revoir.
 
C’est avec beaucoup d’émotion que je vous écrit ce texte. Blackmoon est arrivée dans les premières années du Refuge, elle était à l’état sauvage et d’une sensibilité hors norme. Après des mois de sociabilisation,
Florence l’a pris dans sa troupe de chevaux d’école… ce n’était pas gagné. Craintive, sensible, agile, rapide, lest, Blackmoon n’avait pas vraiment le profil du cheval d’école et pourtant…Elle a donné 11 ans de sa vie pour des cavaliers de tous niveaux, et pour toutes disciplines confondues…Blackmoon c’est l’exemple même que le temps, la compréhension et le respect permettent à ces chevaux différents de faire leur place.
 
Je pense à Blackmoon mais aussi à tous ces cavaliers qui l’ont aimé et apprécié pour ce qu’elle était…et puis je remercie grandement Florence car une fois de plus, elle aura TOUT FAIT : 
Déjà de l’avoir accueilli, de lui avoir donné le temps pour lui offrir la vie qu’elle a eu, Et d’avoir tout fait pour la soigner…Tu as tout tenté pour lui donner encore une chance pour vivre mais malheureusement, cela n’a pas suffit….Merci Flo ! 
A toi, Blackmoon, petite jument d’école au gabarit poney mais avec le cœur d’une grande, c’est une nouvelle route pour toi, entre les étoiles de Blackyretraite et des disparus de Darwyn…
  
Salut Ptite Black !
Blackmoon
Aumance s'endort à 31 ans
 
Ancien cheval de concours de propriétaire, Aumance a rejoint le Refuge suite à des problèmes financiers. Depuis plus de 10 ans à la retraite, Aumance aura bien profité et dans de bonnes conditions. Discret, sympa avec tout le monde, humain ou chevaux, Aumance menait sa petite vie, il mangeait ses barbotages avec appétit. Mais depuis quelques jours, il montrait des signes de faiblesse de son arrière main, il se déplaçait en crabe. Au moment de nourrir le soir, Aumance est couché et n'arrive plus à se lever, son arrière main ne répond plus...Aumance est déja bien fatigué. Le vétérinaire arrive sur place, bilan de la situation, et c'est entouré qu'il s'endormira dans son lit de paille, dans un très grand calme.
31 ans....Déja un bel âge pour ce grand cheval ! Une bonne partie de nos vieux retraités arrivent à plus de 30 ans, et nous savons que nous allons devoir affronter le départ de certains....mais quand tout se passe dans ces conditions, c'est aussi un soulagement d'avoir pu leur offrir une belle retraite et un beau départ...
 
Aumance, une belle route à toi, tu rejoins l'autre monde de Darwyn....
Aumance

Adresse

Chemin du Clos 15
1233 SEZENOVE (Geneve - CH)

TEL : 00 41 78 666 86 49

Conditions générales liées au shop

Coord. bancaires sur Suisse

Refuge de Darwyn

1200 Genève
CCP N° 17-228647-4
Refuge de Darwyn
IBAN : CH07 0078 8000 U327 1271 4

Coord. bancaires sur France

Crédit Agricole

RIB 18106 00036 94719 748050 87
IBAN: FR76 1810 6000 3694 7197 4805 087
BIC AGRIFRPP881